Vous ne rêvez pas : pour faire face à la pénurie, la Direction Générale de la Santé autorise les hôpitaux à laver les surblouses à usage unique...

 

tract UFMICT Hosterite 30 03 2020

 

Consultée, la Société Française de l’Hygiène Hospitalière (SF2H) a rendu un avis sur le sujet : « il en ressort que le retraitement des surblouses à usage unique imperméables à manches longues est acceptable à condition de faire l’objet d’un circuit spécifique et de respecter l’ensemble des étapes suivantes : lavage (à 60°, temps >30min), séchage en tambour (à 50°, 20 minutes), vérification de l’intégrité, conditionnement (pliage, sachet), stérilisation (autoclavage à 125° pendant 20 min). »

Interrogé en point presse samedi, le directeur de la DGS, Jérôme Salomon, confirme : « ce sont les équipes hospitalières qui nous saisissent et ce sont les agences nationales sanitaires qui valident ce type de process »... Et ajoute qu’il s’agit d’un «équipement qui sert juste à protéger un soignant. [...] On est dans des situations qui sont contrôlées, validées, proposées par les équipes d’hygiène hospitalière, prises en charge par les équipes spécialisées de stérilisation, et là encore validées par nos agences nationales de sécurité sanitaire ».

La gestion de la pénuerie fait 'adapter' les 'recommandations' et met en danger les personnels. Inacceptable.